Bedycasa reprend du service !

Bedycasa reprend du service !

Aujourd’hui, nous souhaitons mettre en avant le projet brillant et ambitieux de Magali Boisseau. Cette jeune entrepreneure a fondé la société « Bedycasa » en 2007, avant l’arrivée fulgurante de Airbnb. C’est une pionnière dans le domaine de la location de biens pour les particuliers et par les particuliers. On dit d’elle qu’elle a su inventer Airbnb avant l’heure (sans oublier que Gites de France est là depuis 1954, hein, les Américains n’ont rien inventé).

En 2014, Bedycasa c’est alors une notoriété à l’internationale avec des voyageurs et hébergeurs de 122 nationalités différentes présents dans un peu plus de 160 pays. C’est aussi une communauté de plus de 400 000 membres et de 100 000 nuitées réservées.

Malheureusement, en 2019 Magali connait quelques désaccords de valeurs avec ses investisseurs et l’entreprise est placée en redressement judiciaire puis ferme ses portes quelques mois plus tard.

Or, tel un phœnix renaissant de ses cendres, Magali Boisseau relance ce concept innovant en repartant de 0 et en seulement quelques mois au cours de 2021. Ça force le respect, ça montre la puissance de ses croyances, idéologies et de sa motivation.

Bedycasa, qu’est-ce que c’est ?

Bedycasa est le concept idéal pour les friands de voyages qui souhaitent intégrer une dimension environnementale et sociétale à leur manière de s’héberger. En effet, l’idée est de pouvoir séjourner chez l’habitant mais de manière responsable et avec un enjeu sociétal. En voyageant avec Bedycasa on ne vient pas seulement loger chez l’habitant. Ici, on voyage en s’imprégnant pleinement d’une nouvelle culture, on vit un dépaysement unique, on fait des rencontres incroyables et on repart avec des souvenirs pleins la tête et l’envie de réitérer l’expérience !

Choisir Bedycasa c’est aussi choisir de rejoindre une communauté qui est pour la protection de l’environnement. C’est aussi le moyen de faire des économies sur votre voyage mais surtout d’avoir la certitude qu’une partie de nos dépenses sera directement reversée à l’économie locale du pays dans lequel on va séjourner. En ce sens, chaque voyageur participe à créer un cercle vertueux.

Quelles sont les missions aujourd’hui de Bedycasa ?

Cette société repose sur trois promesses fondamentales à laquelle chaque voyageur et chaque hébergeur adhèrent lorsqu’ils prennent la décision de voyager avec Bedycasa : être responsable, participatif et indépendant

1.Être responsable

Cela sous-entend que voyageur comme hébergeur s’engage à avoir un comportement responsable les uns envers les autres. En ce sens, l’utilisateur est au centre et dispose d’une réponse humaine et juste, l’hébergeur doit se montrer disponible et accueillant envers son voyageur tout comme le voyageur se doit de respecter son hébergeur mais également l’environnement de celui-ci et la manière de vivre qu’il adopte. Il existe une charte pour l’hébergeur qui stipule que l’hébergement doit au moins présenter la valeur responsable qui repose sur trois principes : responsable, durable et personnalisable.

Être responsable concerne également le site notamment avec une commission partagée entre hébergeur et le voyageur de 7,5% et des impôts payés en France. Enfin, une partie de chiffre d’affaires de la société est reversée à des associations qui se positionnent sur les impacts environnementaux et sociétaux.

2. Être participatif

Bedycasa souhaite que chacun fasse de sa mission la contribution à un tourisme plus vertueux grâce à un modèle économique participatif et indépendant. C’est pourquoi, la société propose à ses adhérents de jouer un rôle important car cela renforce les liens de confiance. Par exemple, on peut devenir ambassadeur, prescripteur, appréciateur ou encore dénicheur. Tout cela contribue à avoir des hébergements de qualité qui ont pour objectif de favoriser un tourisme plus lent, plus responsable et plus vertueux.

De plus, Magali Boisseau a eu l’idée de proposer un modèle de financement participatif pour ne pas avoir à faire appel à des fonds d’investissement comme la première fois. Elle a ainsi créé le club « bedyimpact » qui participe notamment à planter des arbres, aujourd’hui on en compte près de 25 000.

3. Être indépendant

L’objectif de Bedycasa est de proposer au monde un modèle indépendant financièrement et qui s’inscrit dans une démarche durable.

Afin de ne pas reproduire les erreurs du passé Magali Boisseau a su rebondir et repenser entièrement la manière de construire son projet pour l’inscrire dans des valeurs et de croyances qui lui tiennent véritablement à cœur.

Chez Artiref nous croyons en cette perception des choses et avec le fait de mettre l’humain, le vrai au cœur de nos actions. Bravo Magali pour cette renaissance et pour ce beau projet qui (re)voit le jour et qui saura séduire le plus grand nombre comme lors de sa première naissance. Dans cette ère numérique nous savons ô combien il est important de garder l’humain au centre de nos attentions, surtout dans nos métiers basés sur l’échange, le contact. C’est un plaisir que de partager modestement ta démarche et de mettre un peu de lumière dur BedyCasa.

Connaissiez-vous Bedycasa ? Vous pouvez découvrir ou redécouvrir le site juste ici : https://www.bedycasa.com/

Marie Fouillet
Étudiante Licence 3 Hôtellerie ESTHUA
Stagiaire à My Hotel Reputation
Mon linkedIn

Leave a Comment

We would be glad to get your feedback. Take a moment to comment and tell us what you think.