Voyage au Québec, quel accueil !

Voyage au Québec, quel accueil !

Cher lecteur,
Si tu me suis un peu sur les réseaux sociaux, tu as dû voir que je viens de passer 10 jours au Canada et plus précisément au Québec. J’y ai été avec mon épouse (et associée), Agnès, AKA Mme Artiref.

On était invité à participer au congrès de l’AHQ (Association des Hôteliers du Québec), je ferais certainement un article/retour à ce propos. C’était aussi le forum de l’AMFORHT, l’Association Mondiale Formation Hôtelière et Touristique dont je suis un fier membre.

On a donc passé 10 jours au Canada, 6 jours à Montréal et 4 jours à Québec. On y a été avec nos yeux de spécialistes de l’hôtellerie, du tourisme et on a plein de choses à vous raconter à ce propos.

Réservation

Le seul hôtel que nous avons réservé, nous l’avons fait en direct, sur son site (pas terrible), et en utilisant son moteur de réservation (pas terrible non plus). Au Canada, les hôteliers sont toujours soumis à la parité tarifaire avec les OTAs. Il faut donc se faire violence pour réserver en direct sachant que l’expérience de réservation est déceptive (leur site était vraiment pas beau) et qu’il n’y a aucun avantage à réserver directement, mais bon, on se refait pas. Je n’ai pas eu de mail pré séjour ou autre, je suis juste arrivé avec ma résa et ils l’avaient…
Il y a encore pas mal de travail pour améliorer les éléments de e-marketing des hôteliers (comme en France à vrai dire).

Une très belle hôtellerie

Le Saint Laurent vu de Québec

Le Château Frontenac à Québec

Visite interactive à Montréal, projection sur une facade d'immeuble

L'entrée interactive de l'Hôtel Fairmont à Montréal

 

Check-in

L’inévitable étape administrative de la CB (ha bon, je l’ai déjà donné en ligne !), de ma pièce d’identité et d’un papier à signer (je ne pourrais même pas vous dire ce qu’il y a dessus tellement après un vol transatlantique on a autre chose en tête). L’hôtel fait un pré autorisation, sur place, de presque du double de ce que mon séjour va couter (ça doit pas être une pré auto puisque la somme a été débitée de mon compte immédiatement). J’ai utilisé cette pré auto pour régler mon séjour, l’hôtel m’a recrédité plus de 200$, mais deux semaines après, ils ne sont toujours pas arrivés sur mon compte, je dois m’inquiéter ?

Service

C’est le point fort du Canada (et surement de l’Amérique du Nord). Il y a du service, de l’accueil, de la chaleur, partout, tout le temps. Faut dire que le personnel est rémunéré, entre autre, par les pourboires, ça motive un max. Lorsque vous payez par carte dans un resto, le TPE vous demande si vous souhaitez ajouter 15% de pourboire (ou autre montant). L’organisateur du congrès nous avait envoyé une voiture nous chercher à l’aéroport, super service, merci. Mais ce n’est pas qu’une histoire de pourboire, c’est une attitude, une mentalité. Souvent, dans la rue, les gens s’arrêtaient pour nous demander si on avait besoin d’aide (on devait sacrement ressembler à des touristes).

Le premier service est la mise a disposition d’un guide touristique, très bien fait, complet, gratuitement, dès l’aéroport, top comme entrée en matière.
Au restaurant, la première chose qu’on vous apporte, souvent avant la carte, c’est un grand verre d’eau. Pas besoin de faire des pieds et des mains pour avoir une carafe d’eau, il y a toujours un équipier qui passe pour remplir les verres. C’est la même chose avec le café, il suffit d’en commander un (et de le payer) pour qu’il y ait toujours quelqu’un pour remplir votre tasse (à discrétion). Je n’ai jamais bu autant de café que ces jours-ci. Ça change de la France, J’ai notamment en souvenir le pdj du Mama Shelter où j’ai pas pris le buffet, mais le pdj continental et que lorsque j’ai redemandé du café, on me l’a facturé très cher … ça laisse un gout amer, mêmes des mois après (la preuve je le souligne encore). Sérieux, ça coute combien un second café ? En tout cas, ça vous coûte très cher maintenant, les clients ont horreur des mesquineries.

Wifi

Il y a du wifi partout et gratuit. Non seulement dans les hôtels, mais aussi sur le territoire, dans la rue. A Montréal, c’est le MTLWifi qui est dispo pratiquement partout. Il suffit de s’enregistrer une fois et c’est bon pour tout le séjour. A Québec, il n’y avait pas ce wifi territorial, mais il y a tellement de resto, snack, etc… qui offrent le wifi qu’on en trouve pratiquement partout. Quand le wifi est privé (hôtel, resto), alors il est simple d’utilisation, pas d’enregistrement interminable, on click, ça marche, qu’est ce qu’on se traine en France avec notre législation (l’argument sécuritaire me fait doucement rire, le Québec n’est pas plus insécure que la France).

Heureusement pour eux, car j’ai cru comprendre que les forfaits téléphoniques et datas étaient plutôt chers et peu généreux en datas (j’en connais qui seraient brimés ici …)
Même le bus avec lequel on fait le transfert Montréal-Québec avait du wifi (bonne qualité) et des prises de courants, mais je crois qu’on a ça aussi en France avec les Ouibus et autres… La compagnie, Orléans Express m’a envoyé des mails pré et post expérience.
Montréal a créé différentes visites guidées depuis le smartphone, avec une visite de la vielle ville où l’app permet de déclencher des films géants sur la façade des immeubles, c’est grandiose, immersif, captivant… bien joué !

La célèbre Poutine

L'Association pour la formation hôtelière et touristique

Diner de gala dans une galerie

L'ITHQ, l'école hôtelière de Montréal

Le congrès AHQ et Forum AMFORHT

Un panneau de classement hôtelier

Chambres

Les chambres d’hôtels sont grandes, très grandes. Je comprends tout à fait le sentiment des nord-américains lorsqu’ils arrivent à Paris et découvrent leur toute petite chambre, mais bon, c’est comme ça.
Les chambres sont donc grandes, mais aussi super bien équipées, avec fer et table à repasser, douche ET baignoire, réfrigérateur, air conditionné, etc. Il y a des distributeurs de boissons et de glace dans les étages. L’Intercontinental avait un système de PayTV, il nous vendait des films (non mais sans blague, qui ose encore vendre des films à l’heure de Youtube et Netflix ?).

On a toujours opté pour un pdj à la carte et non buffet, c’est sympa de choisir son pdj, surtout lorsqu’il y a un chef en cuisine pour préparer à la commande… et il y avait un chef en cuisine à chaque fois. J’imagine que dans les plus petits établissements, il ne doit pas y en avoir.
L’inévitable plateau d’accueil était bien présent en chambre, avec café et thé à disposition, c’est pratique, agréable et on se demande comment et pourquoi certain ne le proposent toujours pas (.. en France), en tout cas, si vous recevez de la clientèle nord-américaine, vous vous devez de le proposer.

Restauration

Il y a une énorme offre de restauration, partout. Les Canadiens (du moins ceux que j’ai croisé dans la rue) ont presque tout le temps un café à la main, pour cela ils consomment chez Starbucks, Tim Horton, Van Houtte, etc.. l’offre de snacking à emporter (ou pas) est importante.
On trouve les enseignes de fast-food habituelles, comme McDo, Burger King, Starbucks, PKF (c’est KFC, mais ici on dit Poulet frit à la Kentucky), Tim Horton, Five Guys, etc.
La spécialité du Québéc est la poutine, c’est un plat de frites sur lequel on a versé une sauce et du fromage fondu.
Il y a une belle restauration traditionnelle, avec les inévitables Steak House, mais aussi de nombreuses cuisines sous influences multiculturel. Il y a moins de pizzeria qu’en France.

Le personnel

C’est leur gros problème, non pas en qualité, bien au contraire, mais en quantité. Les hôteliers ont du mal à trouver du personnel stable. L’offre est inférieure à la demande, il n’y a pas assez de main d’œuvre (et ce n’est pas propre au CHR), la masse salariale s’envole et peut représenter 40 à 50% du CA. C’est un des enjeux de l’hôtellerie Québécoise, trouver, former, fidéliser les équipes. A bon entendeur … d’ailleurs on trouve de nombreux Français dans cette industrie.

Des pdj de qualité

Du café, toujours du café, tout le temps

Mais pourquoi coller Trip, Booking et Hotels sur sa facade ?

KFC est PFK

Prêt à défoncer le nouvel an ?

Comme si ca ne suffisait pas de le boire hors domicile ...

Tourisme

Le tourisme au Québec est en train d’exploser. Montréal n’a jamais accueilli autant de visiteurs. Pour les Américains (USA), Québec est la destination francophone proche, sans avion et, surtout, safe, sans terrorisme. Le vieux Québec est tellement mignon, si « Français » que les Américains y reportent leur envie de France (pas tous hein, mais c’était une explication de notre guide à Montréal). Il ne s’est jamais rien passé (attentat, attaque) au Canada, ils vont bénéficier de ce bonus sécuritaire. Mais la rue aussi est sécurisante, alors oui, on a probablement pas été dans les quartiers mal famés, mais à aucun moment nous avons eu un sentiment d’insécurité, il y a d’ailleurs très peu de policiers visibles dans la rue.

Le climat est rude, du moins pour des petits français comme nous et encore, on y était à l’intersaison, il n’y avait pas trop de neige.
Il y a de nombreuses écoles hôtelières, nous avons visité l’ITHQ, l’Institut de Tourisme et de Québec, c’est une immense école avec de gros moyens (cuisines pédagogiques, laboratoires traiteurs, pâtissiers, bar d’application, etc..). L’Hôtel d’application est apprécié des touristes.
L’Université de Québec à Montréal, l’UQAM, a développé un Laboratoire d’innovations touristiques, le MTLab, un peu comme notre Welcome City Lab ou notre Tourisme Innovation Lab. Nous avons pu le visiter et là encore se dégage une ferveur et une dynamique en faveur du tourisme et de l’innovation dans le tourisme, bravo Martin et Simon.

Il n’est pas besoin d’avoir un visa pour y aller, une simple déclaration en ligne préalable (à 4€) est nécessaire.
Les hôteliers sont toujours soumis à la parité tarifaire (et autre) de la part des OTAs, mais là aussi les choses vont changer. Booking est très présent, comme ailleurs, notamment avec ses autocollants et autre Guest Review Score. Le géant Néerlandais y fait aussi de la publicité à la télévision.

Conclusion

Le pays est accueillant, les gens chaleureux, le taux de change favorable, la sécurité totale, la destination francophone, bref tout est réuni pour faire du Québec une destination touristique populaire. L’hôtellerie est plutôt sympa, moderne, propre, très professionnelle et de qualité. La restauration est abondante et sympa pour des français comme nous, on a envie de tester de nombreux « concepts ». Il faut garder en mémoire qu’à part Montréal et la ville de Québec, il n’y a pas de grand centre touristique. Le recrutement est un vrai casse-tête. L’intersaison est tristoune, les journées sont courtes et il n’y a pas le plaisir de la neige abondante, allez-y en été ou en plein hiver.

Enfin, tous les hôteliers que j’ai rencontrés lors du congrès étaient chaleureux et bienveillants, merci à vous tous pour votre accueil, vous avez été supers.

Nous avons aussi passé quelques jours à Québec, nous en partageons les bonnes pratiques d’un hôtelier.

Il y aura bien évidemment un article plus détaillé sur notre blog travel, https://www.mafamilleenvoyage.com

3 Comments

  1. 11 décembre 2017 at 12 h 26 min

    Merci pour le feedback d'un français alerte. Le fromage sur la poutine c'est une forme de cheddar qu'on appelle fromage en grain qui fait chwic chwic. Et il n'est pas fondu normalement, il fini par fondre sur les frites. En hiver, ton prochain séjour ? il faudra tester la cabane à sucre.

    Reply »
  2. 21 décembre 2017 at 18 h 25 min

    excellent, merci Thomasssssss
    suis 1.000% ok avec toi en ce qui concerne les mesquineries à la françaises ! j'en aurai à te raconter ...
    En ce qui concerne Fairbooking, regarde bien les offres tarifaires des hôtels, c'est consternant ! Fairbooking manque totalement de rigueur dans sa stratégie ( si jamais ils en ont une !) Qu'ils t'embauchent ! et le monde changera.
    Pierre Bachy

    Reply »
  3. 21 décembre 2017 at 19 h 28 min

    Bonjour,
    le papier signé au check-in concerne votre acceptation de la politique non-fumeur, excusez moi, sans fumée, de l'établissement et la possibilité pour ce dernier de vous donner une amende de $150 en cas de non respect.
    bien à vous,

    Reply »

Leave a Comment

We would be glad to get your feedback. Take a moment to comment and tell us what you think.


UNE  OCCASION  UNIQUE

AMÉLIOREZ LES PERFORMANCES WEBMARKETING DE VOTRE HOTEL

  • Du contenu de qualité et accessible
  • Des trucs et astuces
  • Des bonnes pratiques
  • 100% pratique et utile
  • 1 x par mois, entièrement gratuit

Enter your text here...

x