Premier bilan pour la transformation du groupement The Originals, Human Hotels & Resorts

Premier bilan pour la transformation du groupement The Originals, Human Hotels & Resorts

Cela fait 6 mois que le groupe SEH United Hoteliers s’est profondément restructuré. L’annonce a été faite pendant le salon Equip Hotel, en novembre 2018, nous l’annoncions dans cet article.
Six mois, c’est à la fois long et court, très court pour pouvoir faire un premier bilan, très long pour ne pas « sentir » les premiers soubresauts de ce changement profond.
Pour rappel, le groupe SEH réunissait 5 marques hôtelières : Relais du Silence, Qualys-Hotel, Inter-Hotel, P’tit Dej-Hotel, et Hôtels-Chalets De Tradition. SEH se classait au 4eme rang des groupes hôteliers français.

Une transformation profonde

La transformation de ce groupe, opérée avec les hôteliers, est profonde et s’ancre dans un mouvement toujours plus fédérateur de l’hôtellerie indépendante.Il ne s’agit pas uniquement d’un changement de marque, mais d’une refonte profonde du positionnement, du marketing et des outils. On sent l’engagement vers une transformation digitale majeure, tout en gardant les valeurs qui sont chères à la marque : l’humain.

Une technologie omniprésente

Le changement de marque et la restructuration de la gamme se sont accompagnés par la création d’un nouveau site internet (pour ne pas dire une refonte). Un site unique pour l’ensemble des gammes/marques (visitez le site de The Originals HHR). L’intégration des outils de commercialisation est poussée grâce à la relation forte développée avec TravelClick-Amadeus. C’est cette nouvelle brique technique qui fait office non seulement de moteur de réservation, mais aussi de centrale de réservation, de channel manager, de programme de fidélité et d’outil de connaissance clients. C’est un outil très puissant, avec des intégrations vers les GDS, les metasearch (dont Google) et autres partenaires. Le site enregistre déjà plus de 2 millions de pages vues, le groupe affiche une hausse de 9% du chiffre d’affaires (à fin avril 2019), soit une augmentation de 116 000 nuitées pour un PM autour de 90€. (y a plein de mots techniques, du jargon hôtelier, consultez notre lexique si vous voulez affiner vos connaissances hôtelières)

Des résultats encourageants

Ce sont des premiers signes très encourageants, surtout que la saison s’annonce prometteuse, la montée en charge des réservations est supérieure de 36% à l’année précédente avec une augmentation du volume d’affaires de 8 millions d’euros.
Pour continuer dans cette dynamique, une campagne média est sur le point de débuter dans la presse télévisuelle (France Télévision et BFM), radio (RTL), écrite, ainsi que sur les réseaux sociaux et dans les moteurs de recherche.

Interview de Philippe Marguet

Dans une interview que nous a accordée Philippe Marguet, président du groupe, le vendredi 21 juin 2019, il revenait sur quelques points essentiels de cette transformation.
– Il confirme que la brique de réservation est installée sur globalement la plupart des sites internet des hôtels.
– La dématérialisation du programme de fidélité est un vrai plus à son utilisation, à sa diffusion.
Le nombre d’hôtels interfacés (PMS avec TravelClick) a doublé, c’est 400 hôtels qui synchronisent en temps réel leur stock avec le groupe et l’ensemble des partenaires.
– Ils sont encore en phase de déploiement, ça va vite, mais il faut bien faire les choses. « On est au milieu du gués, on doit encore s’améliorer » précise Philippe Marguet.
– Certains établissements sont plus en retard que d’autres, c’est parce que ça « bouge », il faut que tout ce changement « infuse ».
Ce changement a été et est piloté par les hôteliers, de nombreuses réunions régionales ont eu lieu, ont lieu et auront lieu.
– « Évidemment, certains adhérents restent critiques mais la majorité sont très fiers de ce qui a été fait ».
– Lors des réunions régionales, il voit poindre (sic) des choses qu’ils ne voyaient pas avant. Ce changement bouscule et il il y a un gros besoin d’accompagnement. « On a obligé les hôteliers à se remettre en question, sur la technologie et sur le marketing pour les faire avancer et améliorer leurs process » précise le président.
– Depuis l’amorçage, 10 hôtels ont rejoint le groupement, ce qui est bien dans une période de changement profond. Ce sont des hôteliers qui adhérent à cette logique de marque ombrelle. « Ca apporte une grande simplicité au réseau, aux opérateurs, c’est plus simple, plus fluide, on le sent sur les salons, lors des rencontres avec les hôteliers et les clients ».

Philippe Marguet conclut par le fait que le groupe est convaincu d’avoir fait le bon choix et qu’il est dans une phase très prometteuse.

Conclusion

C’est un premier bilan, encore une fois en tout début de parcours, prometteur. Évidemment tout n’est pas parfait, mais les indicateurs sont encourageants et l’ensemble du réseau garde le cap pour atteindre les objectifs.

 

Thomas Yung
Interview de Philippe Marguet le vendredi 21 juin 2019

Leave a Comment

We would be glad to get your feedback. Take a moment to comment and tell us what you think.



Recevez ma newsletter, gratuitement, une fois par mois

x