Et si le plus grand danger des OTAs était les OTAs elles-mêmes ?

Et si le plus grand danger des OTAs était les OTAs elles-mêmes ?

Les OTAs (Online Travel Agency) ont une puissance de frappe phénoménale. Elles permettent à des acteurs touristiques (principalement hébergeurs, mais pas que) d’être visibles sur des marchés, sur des segments clients auxquels ils n’auraient pas pu accéder. Elles sont une brique indispensable à toute stratégie de commercialisation sur internet. Elles ont aussi plutôt mauvaise réputation car elles induisent toute une série d’effets jugés négatifs par les acteurs, citons la pollution de la e-réputation, le brandjacking (achat du nom commercial en PPC), les affiliés, la cannibalisation de la clientèle habituelle, etc.

Lire la suite de cet article sur le Blog du Salon Voyage en Multimédia

 

Leave a Comment

We would be glad to get your feedback. Take a moment to comment and tell us what you think.



Recevez ma newsletter, gratuitement, une fois par mois

x