Salon FoodHotelTech – Le retour et invitations gratuites

Salon FoodHotelTech – Le retour et invitations gratuites

Les lundi et mardi 4 & 5 juin prochain (2018) aura lieu la seconde édition du salon FoodHotelTech.

Salon est peut-être réducteur comme terme, c’est plus une grande rencontre entre hôteliers, restaurateurs et acteurs de la technologie CHR. Alors oui, c’est un salon, puisqu’il y a des stands, des exposants et qu’ils présentent leurs produits, services et nouveautés. Mais c’est aussi un cycle passionnant de conférences, des ateliers, un village Start-up, des Awards, etc… bref c’est une formidable énergie et effervescence qui s’annonce du coté de Porte de la Villette, à Paris.

Mais quel est donc cet ovni FoodHotelTech qui est apparu en 2017 et qui a tout de suite trouvé son audience et fait l’unanimité. Une chose est sure, FoodHotelTech répond à un besoin capital des acteurs CHR: comprendre le monde numérique en mouvement et faire les bons choix stratégiques.

J’ai voulu en savoir plus sur cette dynamique, j’ai interviewé Karen Serfaty, la fondatrice et organisatrice de ce salon…

Bonjour, Karen, merci de m’accorder un peu de ton temps et merci de partager ton enthousiasme avec les lecteurs du blog Artiref. Peux-tu te présenter ?

Bonjour Thomas et bonjour aux lecteurs, merci de me donner la parole. Je suis Karen Serfaty, mon nom ne le dit peut-être pas, mais je suis Italienne, je suis née à Milan. Je suis la fondatrice et la directrice de cet événement. Je ne suis pas aussi catégorique que toi et oui, Food Hotel Tech est un salon, mais tu as raison, c’est un peu plus qu’un salon, avec tous les événements jalonnant ces 2 jours de rencontres. Je suis un peu comme le capitaine du bateau, c’est passionnant, c’est épuisant, mais passionnant. Avant de me lancer dans cette aventure, j’ai été associée à KDS, un organisme de formation dédié aux acteurs hôteliers et restaurateurs, plutôt spécialisé dans le management.

La dernière édition de FHT était fin novembre 2017, une seconde édition arrive en juin, c’est très rapide, est ce qu’il y aura comme ça une édition tous les 6 mois ?

Non Thomas, on ne va pas faire 2 éditions par an, on ne va pas non plus faire une édition tous les 2 ans, la technologie va trop vite. La vitesse de croisière est effectivement une édition tous les ans. On recommence rapidement car l’audience a été au rendez-vous, et est demandeuse. En novembre prochain, il y a Equip’Hotel, le grand salon des CHR, nous ne voulions pas nous télescoper, je devais donc avancer ou reculer FoodHotelTech. Comme je l’ai déjà dit, la techno va vite, trop vite pour décaler le salon, on l’a donc avancé …. Et les participants répondent présents à l’appel !

Cette première édition était donc une réussite ?

Oui, voici une vidéo qui résume cette première édition. On va se dépenser sans compter pour faire mieux lors de cette prochaine édition !

Le retour que l’on a des participants est excellent, ils ont globalement adoré d’avoir toute la techno CHR en un seul lieu. Ils ont aussi plébiscité les conférences.

Un regret ?

Oui, plusieurs, organisateur est un métier frustrant tant on aimerait en faire. Mais sur cette première édition, mon regret est de ne pas avoir anticipé l’affluence aux conférences. De nombreuses conférences ont été pleines et de voir des dizaines de participants debout ou dehors pour tenter d’écouter m’a fait mal. Mais cela montre que l’on avait vu juste et que ce format est populaire. On a évidement mis le paquet pour la prochaine édition… J’en profites d’ailleurs pour te remercier Thomas de venir participer et animer quelques-unes de ces conférences…

Qui est derrière ce salon, présente-nous ton équipe !

On est une petite équipe de 5 personnes, ça permet une réelle complicité et donc une super ambiance entre nous, voici la Dream Team
Raya, c’est ma directrice commerciale, elle s’occupe des exposants, de leur trouver la meilleure place, elle se met vraiment en 4 pour eux, c’est une grosse bosseuse. Elle vient du Liban, de Beyrouth.
Shirli, c’est ma spécialiste en communication, elle a un gros bagage webmarketing. Elle est Israélienne, d’origine française, elle a fait ses études en Israël et travaille maintenant à Paris. Elle voulait travailler dans le secteur de la parfumerie et sa route à croisé la mienne et depuis elle travaille dans l’événementiel, c’est rigolo la vie ! Notre rencontre a été un véritable coup de foudre professionnel, on se lance des défis et on se met à fond dedans.
Samuel, c’est notre webmaster, c’est le cœur du salon, c’est lui qui fait le site, il a 1 000 idées à la minute, il décore le salon, il a défini le code couleur, il a fait le logo, c’est une immense source d’inspiration.
Ali, c’est mon chasseur de start-up. Son boulot est d’identifier les jeunes pousses du secteur et de les inviter au village start-up du salon. On cherche toujours à avoir ce qu’il y a de mieux, de plus frais, de plus pertinent sur le salon, c’est grâce à lui. Ali est Iranien.
On est définitivement multiculturel : Un iranien, une italienne, Une libanais, une israélienne …
Et puis il y a mon mari, qui m’aide toute l’année et qui vient donner un gros coup de main pendant les 2 jours du salon, il est aussi dans la technologie…

Est ce que tu as un message à faire passer aux visiteurs ?

Oui, bien sûr, je suis convaincue qu’en venant au salon les hôteliers et restaurateurs peuvent découvrir ce qui se passe aujourd’hui, c’est une occasion unique d’avoir un panorama total de l’offre technologique et digitale de leur secteur.
Mais ça va plus loin avec nos cycles de conférences, on donne les outils, les informations pour leur permettre de comprendre les enjeux et de percevoir ce qui va/peut se passer dans un futur très proche.

La révolution numérique va très vite, les technologies et les usages évoluent tous les jours. Il est primordial d’être en alerte de ces évolutions. Par exemple, on parle beaucoup d’Intelligence Artificielle aujourd’hui, mais très peu de monde sait exactement de quoi il s’agit et comment cela va bouleverser notre monde, dans 2 ans, l’IA sera dans notre vie commune à tous. C’est important de comprendre les impacts sur notre vie et, surtout, sur notre secteur, les CHR.

C’est le client qui impose les évolutions, c’est lui qui nous bouge par l’usage qu’il fait de la technologie. Les réservations par mobile ? C’est lui ! L’interaction durant le cycle du voyageur, c’est lui, etc. Ce ne sont pas les hôteliers/restaurateurs qui font les évolutions, ils sont dépendants des usages des clients.

Mais au-delà de la clientèle d’aujourd’hui, l’enjeu est surtout sur la clientèle de demain et l’évolution de ses besoins, attentes et comportements. C’est de tout cela qu’il s’agit à FoodHotelTech !
Les hôteliers, les restaurateurs ont la tête dans le guidon, le salon est un moyen de sortir intelligemment de son job pour mieux l’aborder ensuite. Le monde va vite, très vite, FoodHotelTech est le moyen d’avoir une bonne approche du futur, de devenir agile et cela en passant 3 ou 4 heures sur place, ce n’est pas fantastique ?

Merci Karen pour ton temps et de partager ton exaltation pour ce futur et pour ces technologies.

On vous donne rendez-vous à tous, les 4 et 5 juin prochain à Paris, à La Villette

Ha oui, une dernière chose, Karen offre une invitation à tous les lecteurs du blog Artiref, il suffit de s’inscrire sur cette page et d’utiliser le code suivant :

CODE GRATUITÉ = FHTARTI

 

Leave a Comment

We would be glad to get your feedback. Take a moment to comment and tell us what you think.



Recevez ma newsletter, gratuitement, une fois par mois

x